bobtail, bobtails, chiot, chiots, chiot bobtail, chiots bobtail, chien berger, adopter chien, old english sheepdog, toilettage, bobtail france, chien gentil, OES, chien et chiot, photo chien

rubrique à brac
les dossiers
archives

 

nous CONTACTER

 

 

NOUS et
notre ELEVAGE
nos
CHIENS
nos
CHIOTS
les
CONCOURS
les
NEWS
infos
et liens
rubrique
à brac


Les ladies du Bobtail

L’apparence particulière du Bobtail parmi les chiens de berger est certainement pour beaucoup dans le succès qu’il a remporté auprès des « sportswomen », propriétaires et éleveuses. Le caractère s’ajoute, car aucun mari n’autoriserait sa femme à posséder un chien au mauvais caractère ou au caractère instable, comme on peut le lire dans le Brooklyn Daily Eagle de New York en date du 26 octobre 1910.

Un an après la création du premier club de la race en Angleterre en 1889, une femelle Bobtail nommée Gwen, rebaptisée plus tard Mrs Weldon, devient championne et est la première à appartenir à une dame, Mrs L. Mayhew.
D’autres pionnières comme Mrs Fare Fosse, Mrs F. H. Travis, Mrs S. Charter, Mrs P. Runicam suivirent.

A l’époque il était coutume qu’elles présentaient leurs chiens accompagnées de leur mari, mais aussi toute seule, l’émancipation était en cours.
Le succès était grandissant auprès des dames, en 1906 à Westminster 18 Bobtails dont 12 appartenant à des femmes étaient présentés.

Mrs Fare Fosse en Angleterre et Mrs Allon Mae Fuller Morse aux Etats-Unis me semblent être les dignes représentantes de femmes dans les débuts du Old English Sheepdog.


Mrs Fare Fosse

Elle fait partie des premiers éleveurs qui ont œuvré pour l’amélioration et l’uniformisation de la race comme Messieurs Edwardes-Kerr, Parry Thomas, Dickson, Shout, K. T. Rees, Kinglake, Weager et Tilley.

Une autre particularité de son élevage est son emplacement. Loin de l’idée du Bobtail comme chien campagnard qui a besoin d’hectares de terrain pour s’épanouir, il est situé dans la Old Kent Road au centre de Londres.

Charles Henry Lane, dans son livre "Dog shows and doggy people" de 1902, dresse un joli portrait d’elle.

Pour Lane, elle est la personne qui a eu le plus de chance dans le choix de ses premiers chiens, sans être une spécialiste cynophile avec des connaissances ou formation préalable spécifiques. Il souligne son enthousiasme et son amour pour la race et pour ses chiens.


CH Fairweather

Un des premiers spécimens qu’elle acquièrt est un chien connu plus tard comme Wall-eyed Bob. Il appartenait en copropriété à deux personnes. Elle a acheté la première partie du chien pour 1 Sovereign à un garçon d’étable dans un pub à Douvres et plus tard la deuxième partie pour 40 £ à un autre monsieur. Le changement de tarif s’explique par la demande grandissant.

La base de son élevage vient des chiots de Wall-eyed Bob avec Pegotty, tous les deux d’origine inconnue, comme la femelle Birthday. Il devient l’élevage avec le plus de succès en exposition.

Ses premiers chiens champions arrivent rapidement en 1899, Thundercloud (*21/09/1896 Sir James x Birthday) et surtout sa sœur Fair Weather (10/05/1898 * Sir James x Birthday), une femelle considérée comme le meilleur spécimen de la race par beaucoup de connaisseurs. Wall-eyed Bob donna en héritage son type, sa beauté et sa constitution robuste.
En 1906 elle cède son chien champion Tip Top Weather aux Etats- Unis pour 4000 $, l’équivalent d’environ 40.000 $ d’aujourd’hui.

Elle a élevé et exposé des chiens entre les années 1880 et des années 1930.

Un plus tard elle vend plusieurs chiens de son cheptel aux Etats-Unis à monsieur William A. Jamison du New Yersey. Il garde "Weather" dans son affixe, son élevage s’appelait "Willinez Weather" et élève des Bobtail pendant un peu plus que 5 ans, entre 1918 et 1923.

Malheureusement il m’a été impossible de trouver des informations personnelles concernant Mrs Fare Fosse.



en exposition, 4 septembre 1915


avec Handsome Boy et Dame Doris
(NY Daily Tribune, 14 février 1908, par C.J. Ross)


Slumber
NY Harold 5 octobre 1919


5 juin 1908 avec Dame Doris et Endcliff Majestic

Mrs Allon Mae Fuller Morse

Mr et Mrs Tyler Morse sont des incontournables en exposition entre 1908 et 1918, leurs chiens attirent toujours une foule de spectateurs. Ils font partie de la deuxième vague de grande popularité de la race de l’autre côté de l’Atlantique.

Aux Etats-Unis, les Bobtails sont importés comme chien d’exposition et non comme chien de travail. Dix des plus grosses richesses sont les premiers à posséder des Bobtails. Le chien des pauvres paysans anglais est devenu un chien pour fortunés, ornement d’un statut social.

Allon Mae est née le 26 janvier 1876, elle est la fille de George A. Fuller, architecte et constructeur des premiers grattes-ciel, comme le Flat Iron pour citer un des plus célèbres, à New York.
Après avoir divorcé de son premier mari, Harry Black, le bras droit de son père, elle se consacre à la vie mondaine avec son deuxième mari, Tyler Morse. Elle n’a jamais eu d’enfant.

Avec Tyler Morse, elle importe une petite trentaine de chiens en provenance d’Angleterre.

Parmi les chiens de son cheptel, on trouve:
# CH Brentwood Hero (*22/04/1908, CH anglais Shepton Hero x CH anglais Brentwood Counrty Girl),
# CH anglais Omnious (*20/03/1906, Storm Cloud x Gone Away), # CH Midnight (*25/06/1909, John o’Dreams x Nightmare, frère de Slumber),
# Long Island Bobby, CH anglais Shepton Hero (*24/03/1905, Lord Cedric x Avalonn Lass),
# Beaver Brook Aramita (21/03/1910, Endcliff Majestic x Lady Hiddenbrook)
# Beaver Brook Vanity (*24/12/1910, Lord Cedric x Avalon Lass).

Dans n’importe quelle exposition leurs chiens et leurs descendants se trouvent aux meilleures places.

De la portée de John o’Dreams avec Nightmare du 25/06/1909, ils décident de garder tous les 9 chiots, 4 mâles et 5 femelles.
Une d’entre eux est la célèbre CH Slumber. Elle atteint le sommet le 25 février 1914 à l’exposition de Westminster à New York. Elle est consacrée BEST IN SHOW, meilleur chien de l’exposition de 1721 chiens présents à l’expo. Le juge monsieur Midgeley Marsenden, un anglais connu et apprécié, fait part de son enthousiasme concernant Slumber "meilleur chien que j’ai jamais vu" et il ajoute "Slumber s’approche plus de la perfection que n’importe quel autre chien que j’ai jamais vu". Un seul autre Bobtail a fait le BIS à Westminster, Dudley (Ch Sir Lancelot of Barvan) en 1975.

A Westminster, Slumber est consacrée Réserve BIS en 1916 et meilleure de race en 1917. Brentwood Hero devient également Réserve BIS en 1915. Entre 1908 et 1918, leurs chiens sont meilleure femelle chaque année sauf en 1911 et meilleur mâle sauf en 1909, 1911 et 1916 à Westminster.

A la fin du printemps 1910 est créé une école qui propose des formations pour dévenir soignant pour chien, appelation du métier "nurse for dogs".

A l’âge de 39 ans, le 11 octobre 1915 Allon Mae Fuller Morse décède d’une pneumonie dans leur demeure de Long Island.

Son mari continue à exposer des chiens de leur affixe "Beaver Brook" pendant encore trois ans, il officie également comme juge de la race et pour une bonne trentaine d’autres.

Les Taylor Morse sont rentrés dans l’histoire du Bobtail par la qualité de leurs chiens et par la qualité de l’entretien et du brossage méticuleux de leur fourrure qui fera l’objet d’un prochain article.

Monsieur Taylor Morse offre un trophée intemporel au Old English Sheepdog Club of America, une magnifique coupe en argent massif qui circule toujours. Slumber est la première du long listing.



avec Slumber
(NY Tribune, 26 février 1914)

avec Vanity
(The Sun, 20 juin 1915)
Les femmes comme propriétaires et éleveuses étaient bien présentes dans la race depuis les tout débuts. La tradition se perpétue et perdure, mais pour ne pas heurter la sensibilité des unes et des autres je m’abstiens de citer des noms.
Allez voir en exposition de beauté et vous pourrez vous en rendre compte vous-mêmes, tant à l’étranger, qu’en France.

Moulin du Pont logo
©  2015, 2016 all rights reserved MR